OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Etude de l'oxydation à chaud d'échantillons en alliage TA6V élaborés par fabrication additive. Conséquences sur les propriétés mécaniques.

Casadebaigt, Antoine. Etude de l'oxydation à chaud d'échantillons en alliage TA6V élaborés par fabrication additive. Conséquences sur les propriétés mécaniques. PhD, Science et Génie des Matériaux, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2020

[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
16MB

Abstract

En associant fabrication additive (FA) et usage des alliages de titane, d’importantes réductions de masse et de coût sont possibles dans l’aéronautique et le spatial. Mais lorsque les alliages de Ti sont utilisés à des températures de plusieurs centaines de degrés, cela peut entrainer une fragilisation par l’oxygène. Dans cette thèse, le comportement en oxydation ainsi que l’influence de la FA et de l’oxydation sur les propriétés mécaniques de l’alliage de titane TA6V élaboré par LBM et EBM ont été étudiés. Des oxydations ont été effectuées de 400 à 600 °C pour des durées de 25 à 10 000 h. La cinétique globale d’oxydation, la croissance de la couche d’oxyde et la diffusion de l’oxygène dans le métal ont été caractérisées. Quatre méthodes de caractérisation de la diffusion de l’oxygène dans le métal ont été comparées. Il a été observé que l’oxydation des grains de poudre présents à la surface des échantillons bruts de FA augmente les gains de masse de façon importante. Cependant, il a été montré que la rugosité élevée des pièces de FA ainsi que l’importante modification de microstructure induite par le traitement CIC, n’ont pas d’influence sur la croissance de la couche d’oxyde ainsi que sur la diffusion de l’oxygène dans le métal. L’utilisation de l’analyse thermogravimétrique anistoherme a permis d’obtenir les cinétiques d’oxydation de 450 à 1000 °C en une seule expérience. Il a ainsi été montré que les cinétiques d’oxydation des TA6V LBM et EBM sont proches d’un TA6V conventionnel et des données de la littérature. Le gain de masse plus élevé du TA6V comparé au Ti6242 provient de la couche d’oxyde plus épaisse alors que la zone de diffusion de l’oxygène est équivalente. Cette zone de diffusion de l’oxygène se fissure durant les essais de traction et réduit légèrement la ductilité des éprouvettes de 1,3 mm d’épaisseur oxydées 2 000 h à 500 et 538 °C et 500 h à 600 °C. Dans les conditions d’oxydation étudiées, les cinétiques d’oxydation des TA6V LBM, EBM et conventionnel sont proches, et l’oxydation influence peu les propriétés mécaniques en traction à température ambiante.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Monceau, Daniel and Hugues, Jonathan
Statistics:download
Deposited On:01 Oct 2021 14:37

Repository Staff Only: item control page