OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Physiologie et génétique de la dynamique des réserves corporelles des ovins allaitants dans un milieu contraignant

Mace, Tiphaine. Physiologie et génétique de la dynamique des réserves corporelles des ovins allaitants dans un milieu contraignant. PhD, Pathologie, Toxicologie, Génétique et Nutrition, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2020

[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10MB

Abstract

Depuis quelques années, l’élevage doit répondre à de nouvelles contraintes liées au changement climatique et adopter des principes proposés par l’agroécologie pour assurer sa durabilité. L’utilisation d’animaux plus robustes peut permettre de répondre à ces nouveaux défis. Une des composantes de cette robustesse est la dynamique des réserves corporelles (DRC ; alternance de périodes de mobilisation (MO) et de reconstitution (RE) des RC). Ce mécanisme biologique permet aux ruminants de faire face aux périodes avec un bilan énergétique négatif (BEN). L’objectif de ma thèse est d’approfondir les connaissances sur ce sujet en caractérisant la DRC au cours de plusieurs cycles de production et en étudiant le déterminisme génétique de cette dynamique chez les ovins allaitants. Les données utilisées proviennent de suivis longitudinaux d’état corporel et de poids vif de brebis allaitantes Romane, élevées en plein air intégral à La Fage (Causses du Larzac). La caractérisation de la DRC indique qu’il existe plusieurs grands types de trajectoires de variation d’état corporel au cours des stades physiologiques des brebis. Les différences de niveau et de forme de ces trajectoires s’expliquent principalement par de la variabilité interindividuelle. La modélisation mathématique de la DRC a permis de définir des critères synthétiques des capacités de MO et RE des RC. Par ailleurs, de faibles corrélations, mais favorables, entre la DRC et d’autres performances de production indiquent que plus la brebis mobilise ses RC durant les périodes de BEN, meilleures sont les performances de production. L’étude du déterminisme génétique de la DRC a permis de mettre en évidence qu’il s’agit d’un caractère héritable et que les mécanismes de MO et RE des RC sont fortement liés génétiquement. Le nombre élevé et les faibles effets des zones du génome associées à la DRC suggèrent un déterminisme polygénique. Enfin, de nombreux gènes candidats ont été identifiés dans ces régions génomiques déjà décrits pour leurs liens avec des caractères d’adiposité, de croissance et les métabolismes énergétique. Ainsi, l’utilisation de la DRC en sélection génétique peut être envisagée chez les ruminants, même si des travaux complémentaires doivent être poursuivis notamment par l’étude des interactions génotype x milieu sur ce caractère.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Moreno-Romieux, Carole and Hazard, Dominique
Statistics:download
Deposited On:29 Apr 2021 19:08

Repository Staff Only: item control page