OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Résistance génétique aux nématodes gastro-intestinaux chez les ovins : évaluation des stratégies de sélection et de leur impact à l'échelle de l'élevage

Aguerre, Sophie. Résistance génétique aux nématodes gastro-intestinaux chez les ovins : évaluation des stratégies de sélection et de leur impact à l'échelle de l'élevage. PhD, Pathologie, toxicologie, génétique et nutrition, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2019, 172 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5MB

Abstract

Les nématodes gastro-intestinaux constituent une contrainte majeure pour la santé des ruminants élevés au pâturage et sont à l’origine d’importantes pertes de production. Le recours systématique aux anthelminthiques est remis en question depuis plusieurs années du fait du développement de résistance à ces molécules chez les parasites, de leur impact sur l’environnement et des attentes de la société envers les filières d’élevage. Un effort de recherche important est fourni pour trouver des stratégies qui, associées à un usage raisonné des anthelminthiques, permettraient un contrôle durable des nématodes gastro-intestinaux. La sélection génétique d’animaux plus résistants fait partie des plus prometteuses. Cette thèse vise à étudier la mise en oeuvre de cette sélection et à évaluer les impacts qu’elle pourrait avoir sur les autres caractères en sélection et sur les différentes fonctions biologiques de l’animal (croissance, production, reproduction). Un protocole d’infestation expérimentale a été mis au point afin d’évaluer les capacités de résistance des animaux au nématode hématophage Haemonchus contortus grâce à la mesure du nombre d’oeufs de parasite excrétés dans les fèces et de l’hématocrite. Les paramètres génétiques de ces caractères de résistance montrent que la résistance est héritable et qu’une très bonne corrélation existe entre des béliers infestés expérimentalement et des brebis infestées au pâturage en race laitière Manech Tête Rousse. Ces résultats ont permis de valider l’efficacité de l’utilisation de protocoles d’infestation expérimentale dans les schémas de sélection pour prédire la résistance au parasitisme en conditions d’infestations naturelles. La recherche de régions du génome impliquées dans la résistance aux nématodes gastro-intestinaux a permis de conclure à un déterminisme polygénique de ce caractère. Une sélection concomitante pour les caractères laitiers et un faible nombre d’oeufs excrétés dans les fèces est conseillée à l’avenir. Elle est réalisable puisque des corrélations génétiques certes défavorables mais faibles ont été estimées entre le nombre d’oeufs excrétés dans les fèces et les caractères de production laitière. Enfin, l’étude de lignées divergentes sélectionnées en race Romane pour une résistance ou une sensibilité accrue à H. contortus a permis d’évaluer les effets à long terme de la sélection. L’efficacité de la sélection a pu être démontrée chez de jeunes femelles en croissance. Les résultats montrent que cette sélection pourrait être associée chez les animaux résistants à un coût énergétique plus élevé de la réponse immunitaire dans les premières semaines suivant l’infestation. Ce coût énergétique doit encore être estimé à un moment plus tardif par rapport à l’infestation et à d’autres stades physiologiques de l’animal. En conclusion, une sélection pour la résistance au parasitisme efficace peut être mise en place mais des études complémentaires doivent être menées afin d’estimer ses impacts sur le long terme.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Moreno-Romieux, Carole and Jacquiet, Philippe
Statistics:download
Deposited On:26 May 2020 09:31

Repository Staff Only: item control page