OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Inpainting de modèles 3D pour la réalité diminuée : "couper/coller" réaliste pour l'aménagement d'intérieur

Fayer, Julien. Inpainting de modèles 3D pour la réalité diminuée : "couper/coller" réaliste pour l'aménagement d'intérieur. PhD, Informatique, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2019

[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7MB

Abstract

Par opposition à la Réalité Augmentée qui consiste à ajouter des éléments virtuels à un environnement réel, la Réalité Diminuée consiste à supprimer des éléments réels d'un environnement. Le but est d'effectuer un rendu visuel d'une scène 3D où les éléments "effacés" ne sont plus présents : la difficulté consiste à créer une image de sorte que la diminution ne soit pas perceptible par l'utilisateur. Il faut donc venir compléter la scène initialement cachée par ces éléments, en effectuant une opération d'inpainting qui prenne en compte la géométrie de la pièce, sa texture (structurée ou non), et la luminosité ambiante de l'environnement. Par exemple, l’œil humain est sensible à la régularité d'une texture. L'un des objectifs d'Innersense, entreprise spécialisée dans l'aménagement virtuel d’intérieurs, est de développer un produit capable d'enlever des éléments présents dans une pièce d'intérieur. Une fois la suppression virtuelle des meubles existants effectuée , il sera alors possible d'ajouter des meubles virtuels dans l'espace laissé vacant. L'objectif de cette thèse CIFRE est donc de mettre en place un scénario de réalité diminuée pouvant être exécuté sur un système mobile (tablette IOS ou Android) qui génère des images photo-réalistes de la scène diminuée. Pour cela, à partir d’un modèle géométrique de la pièce d'intérieur que l'on veut altérer, nous adaptons et améliorons des procédures d'effacement d'éléments d'une image appelées inpainting dans une image 2D. Ensuite, nous appliquons ces techniques dans le contexte 3D intérieur pour tenir compte de la géométrie de la scène. Enfin, nous analysons la luminosité pour augmenter le réalisme des zones complétées.Dans cette thèse, nous rappelons d'abord les différents travaux académiques et les solutions industrielles existantes. Nous évoquons leurs avantages et leurs limites. Nous abordons ensuite les différentes techniques d'inpainting existantes pour introduire notre première contribution qui propose d'adapter une des méthodes de l’état de l’art pour prendre en compte de la structure du motif de la texture. La problématique de la luminosité est ensuite abordée en proposant un processus qui traite séparément la texture et la variation de la luminosité. Nous présentons ensuite une troisième contribution qui propose un critère de confiance basé sur des considérations radiométriques pour sélectionner une information selon sa qualité dans le processus d'inpainting. Nous proposons une dernière contribution basée sur la complétion de texture de modèles 3D non planaires reconstruits à partir de peu d’images et donc présentant une texture incomplète. Enfin, nous montrons les applications développées grâce à ces travaux dans le contexte des scènes d'intérieur considérées par Innersense

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Morin, Géraldine and Gasparini, Simone
Statistics:download
Deposited On:04 May 2020 07:55

Repository Staff Only: item control page