OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

La besnoitiose bovine : utilisation de la biopsie cutanée comme un outil diagnostique des individus forts contaminateurs et stratégie d'assainissement des troupeaux à forte séroprévalence

Bottari, Leslie. La besnoitiose bovine : utilisation de la biopsie cutanée comme un outil diagnostique des individus forts contaminateurs et stratégie d'assainissement des troupeaux à forte séroprévalence. Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse – ENVT, 2019, 141 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author’s version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
19MB

Abstract

La besnoitiose bovine est une maladie parasitaire vectorielle émergente en France et en Europe. Son expansion massive au sein d’un troupeau est due à la tranmission mécanique du protozoaire Besnoitia besnoiti entre un bovin « contaminateur » et un bovin sain, assurée par les insectes hématophages. Ne disposant à ce jour d’aucun traitement, vaccin ou de moyens efficaces de lutte contre les vecteurs, il est nécessaire de dépister les individus séropositifs « bons donneurs » de parasite pour les réformer en priorité. Dans cette étude réalisée dans huit cheptels dont la séroprévalence était très élevée (supérieure à 70%), il semblerait qu’il y ait une certaine tendance de répartition des bovins avec une faible proportion (de 9 à 28%) d’individus séropositifs ayant un taux d’ADN parasitaire significativement détectable (Ct ≤ 36) à l’analyse PCR temps réel sur biopsie cutanée à la base de la queue. L’élimination ou la mise à l’écart rapide de ces animaux a permis de limiter considérablement les incidences sérologiques ce qui tendrait à prouver qu’il est possible par ce biais, d’éviter de nouvelles contaminations dans un troupeau. A contrario, les élevages n’ayant pris aucune mesure ont des incidences sérologiques qui sont restées très élevées. L’utilisation de la biopsie cutanée associée à l’analyse PCR temps réel semblerait être un outil de diagnostic prometteur et utilisable en pratique, permettant de détecter et classer les individus séropositifs selon leur richesse en parasite pour pouvoir réformer en priorité les plus « forts contaminateurs » dans un objectif d’assainissement des cheptels à forte séroprévalence.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UT3 (FRANCE)
Research Director:
Jacquiet, Philippe
Statistics:download
Deposited On:25 Mar 2020 15:04

Repository Staff Only: item control page