OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Dynamique des apports fluviaux dissous et particuliaires au lac Togo : bilans, origines et devenir, mécanismes et facteurs de contrôle.

Avumadi, Akouvi. Dynamique des apports fluviaux dissous et particuliaires au lac Togo : bilans, origines et devenir, mécanismes et facteurs de contrôle. PhD, Ecologie Fonctionnelle, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2019

[img]
Preview
(Document in English)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8MB

Abstract

Le Bassin Versant du Lac Togo (BVLT) composé des rivières Zio, Haho,Lili, Yoto, Boko et le lac est situé dans le Sud Togo. Il est une région marquée par diverses activités anthropiques dont l’agriculture, l’industrie, l’extraction des minerais de phosphate, etc. Pour évaluer l’impact ces activités sur la qualité des eaux de surface drainant ce bassin hydrographique et de leurs sédiments fluviaux, 105 échantillons d’eau de rivières et de lac et 18 sédiments de fond ont été prélevés. Les cations et anions majeurs, l’alcalinité, le COD, la silice, le pH, ont été mesurés dans la phase dissoute des échantillons, ainsi que les éléments traces (ET) qui ont aussi été mesurés dans les sédiments et les matières en suspension durant la période de 2015 à 2016. Les ions dominants dans les eaux des rivières sont Cl- (4,51 meq.l-1), Na+ (4,29 meq.l-1), HCO3- (1,32 meq.l-1), Mg2+ (1,13 meq.l-1), Ca2+ (0,69 meq.l-1) et représentent environ 90% du total des sels dissous (TDS). Les concentrations moyennes en COD et silice sont respectivement de 9,17 mg/l et 7,13 mg/l. Les concentrations moyennes en ET dissous mesurées dans les eaux des stations étudiées montre pour le Sc, Cr, Co, Ni, Cu, Zn, , Sr, Zr, Cd, Sn, Pb, Th, U des concentrations plus élevées que les valeurs des Concentrations Naturelles des Rivières du Monde (CNRM) et celles des normes de l’OMS pour l’alimentation en eau potable (INERIS-DRC, 2006) avec une augmentation significative au niveau du lac et dans les stations aval. Les résultats obtenus de l’analyse des échantillons d’eau et sédiments durant le cycle hydrologique 2015-2016 ont permis d’estimer les flux spécifiques d’éléments chimiques dissous transportés par le Zio et le Haho respectivement de 9,57 t.km-2.an-1 et 38,24 t.km-2.an-1 pour les éléments majeurs et de 7,84 et 17,82 Kg.km-2.an-1 pour les éléments traces. Les flux de matières particulaires à Zio (Togblékopé) et du Haho (Hahotoe) sont estimés à 15,3 t.km-2.an-1 et 59,3 t.km-2.an-1 respectivement. Ces flux permettent d’estimer des vitesses moyennes d’érosion physique (3,6 à 4,3 m/Ma pour le Zio et 10,6 à 12,5 m/Ma pour le Haho) et d’altération chimique (1,1 à 3,3 m/Ma pour le Zio et 3 à 4,2 m/Ma pour le Haho). Le flux spécifique de CO2 consommé par l’altération chimique est d’environ 1,9.108 mole.an-1 de CO2 soit 75.103 moles.km-2.an-1 pour le Zio. Ce flux de CO2 pour le Haho est de 6,9.108 mole.an-1 soit 202,6.103 moles.km-2.an-1 dont 109.103 moles.km-2.an-1 et 94.103 moles.km-2.an-1 consommés respectivement par l’altération des silicates et la dissolution des carbonates. L’érosion mécanique l’emporte sur l’altération chimique et l’approfondissement des profils. On assiste à un déséquilibre des sols de ces deux sous bassins et donc à une réduction moyenne de l’épaisseur des sols. Le degré de contamination des sédiments par les ET est évalué par des paramètres (Sediment Quality Guidelines, SQGs) tels que le facteur d’enrichissement (EF), les % respectifs d’ET d’origine naturelle et anthropique, le % de fraction résiduelle et non-résiduelle (labile) en prenant un sédiment du ruisseau Médjé comme matériau de référence. L’EF est globalement inférieur à 2 (valeur limite pour le bruit de fond géochimique naturel), en particulier pour Sn, As, Co, Cu, Zn, Pb, Th et U. Toutefois, 10% des échantillons ont des EF compris entre 2 et 6,3 notamment Ni, Cr et Cd. L’extraction simple à l’EDTA montre que Co, Cu, Cd et Pb sont relativement biodisponibles car ils se trouvent sous forme labile respectivement à 38%, 32%, 26% et 25%. Les profils de concentrations en terres rares (TR) ont permis de montrer que la signature géochimique des sédiments de fond serait liée aux teneurs des TR dans la fraction non résiduelle. La comparaison des teneurs des éléments majeurs, des ET et des TR dans les sédiments et les MES traduit que ces sédiments reflètent bien des teneurs en MES.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Probst, Jean-Luc and Gnandi, Kissao
Statistics:download
Deposited On:12 Mar 2020 10:57

Repository Staff Only: item control page