OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Modélisation du mouvement des chevreuils dans un paysage bocager simulé : premiers résultats, projets

Parisey, Nicolas and Palerme, Marcellino and Goulard, Michel and Leclerc, Melen and Morellet, Nicolas and Hoch, Thierry Modélisation du mouvement des chevreuils dans un paysage bocager simulé : premiers résultats, projets. (2017) In: Colloque PAYOTTE 2017, 4 October 2017 - 5 October 2017 (Paris, France). (Unpublished)

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
263kB

Abstract

Les tiques, dont Ixodes ricinus, espèce la plus répandue en Europe, sont vecteurs de nombreux agents pathogènes, protozoaires, bactéries ou virus, qui peuvent être responsables de maladies touchant l’Homme (Borreliose de Lyme) ou l’animal(babésiose bovine). En vue d’identifier les zones à risque vis-à-vis de ces maladies, il est important de connaître la distribution spatiale des tiques. Cette distribution dépend d’une part des conditions locales de température et d’humidité, d’autre part des mouvements des hôtes des tiques(Estrada-Peña, 2002). Les chevreuils sont notamment reconnus pour influencer fortement la densité de tiques(Ruiz-Fons et Gilbert 2010) et se déplacer sur de longues distances. Dans le cadre de l’estimation spatiale des risques, il est nécessaire de disposer d’un modèle de déplacement des hôtes en fonction des caractéristiques du paysage, dont le développement n’a pas été réalisé à ce jour. Dans un premier temps, une approche théorique a été privilégiée. Un modèle du paysage a été développé via une tesselation de Voronoï et un processus de marquage. Au sein de ce paysage modélisé, le mouvement du chevreuil est modélisé par des équations différentielles stochastiques. Ce mouvement se décompose donc en deux termes : un de dérive, qui dépend d’une fonction de potentiel reliée aux différents habitats qui composent le paysage, et un terme de diffusion. A partir d’une première fonction potentielle, il est donc possible de simuler le déplacement d’un individu dans un paysage modélisé. Les développements actuels visent dans un premier temps à tester différentes fonctions de potentiel en fonction de nos connaissances sur le comportement du chevreuil. L’étape suivante consistera à développer des méthodes d’inférence afin d’estimer les paramètres à partir de données simulées ou observées. Par la suite le prototype obtenu pourra être utilisé pour tester l’influence des caractéristiques du paysage sur le mouvement des chevreuils. Enfin, un couplage avec un modèle de dynamique de population de tiques (Hoch et al, 2010) fournira des aires de répartition simulées des vecteurs.

Item Type:Conference or Workshop Item (Paper)
Additional Information:Thanks to prodinra editor. The original PDF of the article can be found at prodinra website : https://prodinra.inra.fr/?locale=fr#!ConsultNotice:417257
ProdINRA Id:417257
Audience (conference):National conference proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited On:18 May 2018 09:41

Repository Staff Only: item control page