OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Résistance des strongles digestifs des cheveaux vis-à-vis des anthelminthiques : résultats d'une enquête coproscopique en Aquitaine

Dubès, Chloé and Bois, Isoline. Résistance des strongles digestifs des cheveaux vis-à-vis des anthelminthiques : résultats d'une enquête coproscopique en Aquitaine. Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2017, 115 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Abstract

La résistance aux anthelminthiques des strongles digestifs des équidés est un problème actuel et croissant à l’échelle mondiale. Ce phénomène inquiète de plus en plus de part les conséquences possibles des parasitoses sur la santé des équidés et l’économie de la filière. Il a déjà été prouvé que, dans le monde, une grande résistance au fenbendazole, une augmentation des cas de résistance au pyrantel et l’émergence de quelques rares cas de résistance à l’ivermectine. Nous avons ainsi mené une étude sous le contrôle de l’INRA de Nouzilly pour faire un état des lieux des résistances dans la région Aquitaine. Des tests de réduction d’excrétion fécale d’oeufs 14 jours après vermifugation avec les trois anthelminthiques précédemment évoqués ont été réalisés dans 13 structures (6 élevages et 7 centres équestres). Ces tests ont mis en évidence le fait que la totalité des structures ont présenté des phénomènes de résistance avérés ou suspectés au FBZ, que 31 % (4/13) des structures sont suspectées d’héberger des strongles résistants au PYR, et que 8 % (1/13) des structures ont présenté des résultats compatibles avec une suspicion de résistance à l’IVM. En plus de ce constat, il a été estimé que seulement 15 à 85 % des chevaux nécessitent réellement une vermifugation à un instant t. Ainsi, les protocoles de vermifugation systématiques et identiques pour tous les chevaux d’une structure constituent une aberration à laquelle il convient de mettre fin. Il est pour cela plus que recommandé de réaliser des coproscopies afin de déterminer la nécessité des vermifugations des chevaux au cas par cas. On peut y ajouter des mesures visant à diminuer les risques d’apparition de résistance par la préservation des refuges parasitaires.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UT3 (FRANCE)
Research Director:
Jacquiet, Philippe
Statistics:download
Deposited On:20 Nov 2018 12:55

Repository Staff Only: item control page