OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Consommation de tanins par le chevreuil et niveau d'infestation par des strongles gastro-intestinaux

Jean-Antoine, Amélie. Consommation de tanins par le chevreuil et niveau d'infestation par des strongles gastro-intestinaux. Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2017, 106 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author’s version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Abstract

La résistance aux anthelminthiques est un phénomène bien connu qui nécessite la recherche d’alternatives pour lutter contre le parasitisme digestif des ruminants. L’utilisation de fourrages riches en tanins est très étudiée car ces métabolites secondaires ont une activité anthelminthique démontrée chez le mouton et la chèvre. Le chevreuil est un ruminant sauvage qui consomme naturellement des plantes riches en tanins et est adapté à son parasitisme. L’hypothèse qu’il augmente sa consommation de tanins quand son niveau d’infestation par des strongles gastrointestinaux est élevé a été étudiée afin de mettre en évidence un comportement d’automédication. Nos résultats, obtenus sur un effectif de vingt chevreuils apprivoisés, ont montré que les différences de consommation entre individus étaient en partie dues à leur tempérament et que les chevreuils qui consommaient moins de tanins avaient un niveau d’excrétion parasitaire plus élevé, sans qu’aucun comportement d’automédication n’ait pu être mis directement en évidence.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UT3 (FRANCE)
Research Director:
Liénard, Emmanuel
Statistics:download
Deposited On:20 Nov 2018 15:53

Repository Staff Only: item control page