OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Etude comparative de la composition lipidique de la peau et de la laine chez l’alpaga (Vicugna pacos) et le mouton (Ovis aries)

Vulin, Lucas. Etude comparative de la composition lipidique de la peau et de la laine chez l’alpaga (Vicugna pacos) et le mouton (Ovis aries). Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2017, 66 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4MB

Abstract

Les alpagas et les moutons sont deux espèces utilisées pour leur production de laine. Chez les alpagas, le contrôle de la gale est difficile car les acaricides ont une efficacité moindre, particulièrement ceux en formulation « pour-on ». Cette forme galénique repose sur la capacité du principe actif à être séquestré par les lipides de la surface cutanée et des poils, et à être relargué sur une longue période. L’objectif de cette étude est d’évaluer la composition lipidique de la surface cutanée et des poils des alpagas et de la comparer à ceux des moutons. Les lipides ont été prélevés de la surface cutanée et des poils de 20 alpagas Huacaya adultes et de 20 moutons Cheviot adultes. Les prélèvements ont été effectués dans des zones sans lésion cutanée en utilisant une méthode non invasive. La chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse ont été utilisées pour détecter les acides gras libres et les lipides neutres. Le profil en acides gras des poils est comparable dans les deux espèces : quantitativement faible (200 μg/100 mg chez l’alpage et 197 μg/100 mg chez le mouton) avec une majorité d’acide gras saturés (de C16 :0 à C26 :0 et de C16 :0 à C28 :0, respectivement). Les acides oléiques et linoléiques sont les seuls acides gras insaturés retrouvés dans les deux espèces. Le taux de de lipides neutres détectés sur la surface cutanée est environ trois fois inférieure chez l’alpaga comparé au mouton. Les formes réserves (cires, glycérides et esters de cholestérol) sont beaucoup plus faibles chez l’alpaga tant dis que le squalène est plus élevé. Ces différences, notamment dans la production sébacée, peuvent expliquer un défaut d’efficacité des acaricides topiques chez les alpagas.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UT3 (FRANCE)
Research Director:
Cadiergues, Marie-Christine
Statistics:download
Deposited On:20 Feb 2018 15:40

Repository Staff Only: item control page