OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Histoire et conditions stationnelles dans les fragments forestiers du Sud de la France: les espèces ligneuses sont-elles de bonnes indicatrices ?

Gonzalez, Maya and Ladet, Sylvie and Deconchat, Marc and Alard, Didier and Balent, Gérard Histoire et conditions stationnelles dans les fragments forestiers du Sud de la France: les espèces ligneuses sont-elles de bonnes indicatrices ? (2007) In: ECOVEG 3 - 3éme Colloque Ecologie des Communautés Végétales, 14 March 2007 - 16 March 2007 (Bordeaux, France).

[img]
Preview
(Document in English)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
421kB

Abstract

De nombreux travaux ont souligné l’importance de l’ancienneté des forêts, et des conditions stationnelles (exposition en particulier) sur la répartition des espèces forestières, en particulier en Europe du Nord. Dans un contexte plus méridional et pour les espèces ligneuses uniquement, nous testons la validité des listes d’espèces d’anciennes forêts établies pour le nord de l’Europe, en testant par ailleurs l’importance de la strate considérée sur la valeur indicatrice des espèces ligneuses. Pour répondre à ces questions nous avons recherché la valeur indicatrice, à l’aide du logiciel Indval© (Dufrêne & Legendre 1997), des espèces recensées lors d’inventaires réalisés à deux échelles : le bois et le peuplement. A l’échelle du bois, pour lequel nous avons effectué une liste floristique (présence/absence) pour la lisière(délimitée pour une largeur de 20 mètres) et une pour le milieu intérieur, nous recherchons les espèces indicatrices de chaque milieu et de l’ancienneté du bois (présent ou absent sur les cartes d’Etat-Major datant de 1860), ainsi que de la combinaison des deux variables. A l’échelle du peuplement, pour lequel nous avons effectué des dénombrements d’individus pour 4 strates de végétation, nous recherchons des espèces indicatrices de l’ancienneté du peuplement et/ou du type d’exposition.Dans notre étude, à l’échelle du bois, peu d’espèces permettent de distinguer les bois récents des bois anciens. En revanche des différences apparaissent entre la lisière et le milieu intérieur. Les résultats obtenus à l’échelle du peuplement suggèrent que l’ancienneté du bois peut être décelée plutôt grâce à des variations d’abondance des espèces qu’à partir de leur présence/absence. Nos résultats indiquent que la valeur indicatrice des espèces ne semble pas dépendre de la strate dans laquelle se trouvent les individus. Nos résultats concernant les espèces indicatrices de forêts anciennes présentent certaines différences avec les listes d’anciennes forêts établies pour l’Europe du Nord.

Item Type:Conference or Workshop Item (Other)
ProdINRA Id:10259
Audience (conference):National conference without published proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited On:11 Dec 2019 09:28

Repository Staff Only: item control page