OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Politiques publiques et gestions paysannes de l’arbre et de la forêt: alliance durable ou dialogue de dupes?

Michon, Genevieve and Nasi, Robert and Balent, Gerard and Auclair, Laurent and Buttoud, Gérard and Aumeeruddy-Thomas, Yildiz and Guillerme, Sylvie and Hennewinkel, Christelle and Alifirqui, Mohamed and Sabir, Mohamed and Kuchalappa, Chetan and Zapfac, Louis and Boujrouf, Said Politiques publiques et gestions paysannes de l’arbre et de la forêt: alliance durable ou dialogue de dupes? (2010) [Report]

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Publisher's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1MB

Abstract

Les politiques du développement durable sont-elles favorables à la forêt des agriculteurs ? Malmenée par l’histoire, la forêt des agriculteurs (que nous avons qualifiée de forêt « domestique » ou « rurale ») est un objet orphelin indissociable de l’histoire des systèmes de production agricoles et des modes de vie paysans. Ses qualités hybrides, alliant à la fois production, qualités environnementales et bénéfices sociaux en font un exemple de choix pour le développement durable. Les crises actuelles la remettent au centre des stratégies rurales à travers des dynamiques de valorisation variées mettant en avant les synergies entre productions spécifiques, valeur environnementale, et développement social. Ces dynamiques permettent d’interroger l’un des grands chantiers du développement durable: la mise en avant du local comme caution et instruments d’une gestion durable des territoires. Dans les régions où les trajectoires locales vers la durabilité sont entravées par la marginalité économique, l’action publique, qui reconnait aujourd’hui la valeur du local après l’avoir longtemps dénigrée, estelle apte à accompagner sa mutation en suscitant de nouvelles synergies ? Ou bien, au contraire, va-telle accentuer le décalage qui a toujours existé entre les pratiques réelles, concrètes, mouvantes, des agriculteurs et l’appréciation qui en est faite ? Une approche dialectique de l’identité de la forêt domestique et de ses trajectoires de durabilité POPULAR a travaillé à travers le renforcement d’un réseau de recherche interdisciplinaire sur la forêt domestique permettant de mutualiser les expériences en approfondissant les questionnements sur la domestication, la résilience, la patrimonialisation, et en les synthétisant autour de la question du développement durable. La méthodologie globale est basée sur une approche comparative, cumulative et intégrative confrontant les trajectoires historiques et contemporaines de forêts affectées par des mesures publiques ou des dynamiques propres (valorisation de produits spécifiques liés à des savoirs locaux : Maroc, Corse et Cévennes, Languedoc ; mise en place de nouvelles gouvernances : Cameroun, Inde, Indonésie ; renforcement de gouvernances existantes : Maroc, Coteaux de Gascogne ; politiques agricoles : Pyrénées, ou foncières : Coteaux de Gascogne). La constitution d’une base de données et des monographies harmonisées comparées terme à terme ont permis la caractérisation de l’identité de la forêt domestique et de ses propriétés, dans les contextes locaux et politiques qui l’influencent. La confrontation de trois champs de conceptualisation théorique concernant les relations nature / société a permis de mieux comprendre le poids des nouvelles politiques publiques visant à assurer la durabilité de ces forêts. Résultats majeurs du projet : à travers une déclinaison spécifique du concept de domestication, pris dans le sens technique, environnemental et social, la forêt domestique propose un modèle original d’intégration socio environnementale dans la gestion des ressources naturelles qui éclaire de façon originale le rôle des interactions à différentes échelles entre processus écologiques, techniques, économiques et sociaux dans la durabilité des systèmes de gestion des ressources naturelles. Dans ses dynamiques actuelles, elle éclaire aussi les contradictions qui existent entre développement durable (plus faible sur la génération de revenu que sur le renforcement des qualités écologiques ou sociale), et développement tout court avec ses grandes forces d’évolution (marché, politiques de modernisation libérale). Production scientifique et brevets depuis le début du projet. Notre production scientifique s’est concentrée sur la rédaction d’articles et l’organisation de Colloques internationaux dédiés à la forêt rurale et à ses relations avec les politiques publiques, ainsi que sur les apports théoriques autour de la résilience, de la domestication, du patrimoine et de l’écologie politique. L’encadrement de thésards et de masters a constitué une part importante du travail. La valorisation se poursuit avec la production d’un numéro spécial de la revue en ligne Ecology and Society. L’année de la forêt constituera un point fort pour la diffusion des résultats auprès du grand public

Item Type:Report
ProdINRA Id:46438
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: INRA INRA
Deposited On:18 Apr 2018 12:24

Repository Staff Only: item control page