OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Biodiversité dans les lisières forestières

Ouin, Annie and Vigan, Martin and Caniot, Philippe and Dumora, Bruno and Willm, Jérôme and Deconchat, Marc Biodiversité dans les lisières forestières. (2011) In: Journée d'écologie de Toulouse - JET 2011, 21 November 2011 (Auzeville Tolosan, France).

[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
140kB

Abstract

Les lisières entre les milieux forestiers et les milieux ouverts (agricoles ou autres) sont très fréquentes dans les paysages ruraux tempérés dans lesquels les forêts sont fragmentées. Elles jouent des rôles écologiques majeurs, notamment pour la biodiversité. Pourtant, les connaissances sur cette biodiversité et les services écosystémiques associés restent très partielles et parfois contradictoires. Or, les gestionnaires forestiers et agricoles vont avoir de plus en plus besoin de ces informations pour adapter leur gestion dans un contexte où les interactions entre les forêts et l'agriculture seront plus importantes, notamment à travers la valorisation des services écosystémiques tels que la pollinisation et la régulation des ravageurs. Les principales hypothèses expliquant la biodiversité dans les lisières forestières sont : i) le type de parcelle adjacente et la fréquence des perturbations en son sein, ii) la structure de la lisière (étagée versus abrupt) et donc le mode de gestion qui y est conduit. Durant le printemps 2011, nous avons étudié 24 lisières, 8 à proximité d'une parcelle de colza, et 16 à proximité de prairies. Les papillons de jour et les oiseaux ont été étudiés comme indicateurs écologiques présentant des traits de viedifférents et nous renseignant donc sur des aspects différents de la biodiversité. 52 espèces de papillons (N= 2127) et 54 espèces d'oiseaux ont été relevés (N=746). Les papillons sont significativement plus abondants dans les lisières, puis dans les prairies, les parcelles de colza et les bois présentant les abondances les plus faibles. La richesse spécifique en papillons de jour est significativement plus élevée dansles prairies et lisières (10.5 et 9.9 espèces en moyenne respectivement) que dans les parcelles de colza et les bois. Des espèces strictement liées aux lisières forestières ont été identifiées. Les oiseaux sont plus abondants et présentent une richesse spécifique plus forte dans les bois. La largeur de la lisière semble la caractéristique structurale à laquelle répondent le mieux les indicateurs écologiques étudiés.

Item Type:Conference or Workshop Item (Other)
ProdINRA Id:50817
Audience (conference):National conference without published proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - Toulouse INP (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited On:23 May 2017 12:53

Repository Staff Only: item control page