OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Résugence de la fièvre aphteuse en Europe en 2001

Maupome, Julie. Résugence de la fièvre aphteuse en Europe en 2001. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2002, 121 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1MB

Abstract

La fièvre aphteuse est une maladie virale, très contagieuse, qui touche tous les artiodactyles : bovins, ovins, porcins, caprins, et autres biongulés sauvages. Elles entraîne rarement la mort des animaux adultes, mais elle est responsable de graves pertes économiques (amaigrissement, chute de la production laitière, avortements...). L'Union européenne ne vaccinait plus contre cette maladie depuis 1991, ce qui lui avait permis de conquérir de nombreux marchés d'exportation, puisque dès lors , elle obtenait son statut de pays indemne de fièvre aphteuse. Mais au mois de février 2001, l'Angleterre vit apparaître des foyers de fièvre aphteuse, qui se transformèrent rapidement en une grave épizootie touchant l'ensemble du pays. Ensuite la maladie s'est étendue sur le continent, en touchant la France et les Pays-Bas. Cependant, grâce à une prophylaxie sanitaire très efficace, ces pays ont réussi à enrayer l'épizootie sévissant sur leurs territoires, et les autres états membres de l'union ont pu protéger leurs frontière. En outre, même si c'est la Grande Bretagne qui a le plus souffert économiquement de cette crise, l'ensemble de l'Union européenne a été touchée, en se voyant fermer les frontières de beaucoup de pays importateurs. Toutefois, l'Europe n'a pas souhaité reprendre la vaccination des animaux d'espèces sensibles, exceptés dans quelques cas exceptionnels. En effet, non seulement elle nous ferait perdre le statut de pays indemnes de fièvre aphteuse, ce qui n'arrangerait rien pour les exportations, mais en plus, au dire des spécialistes, elle n'aurait pas permis une efficacité plus grande dans la lutte contre cette épizootie. Notons que des progrès certains sont réalisés en matière de vaccination anti-fièvre aphteuse, et que l'on peut envisager dans l'avenir, une reconsidération de la politique vaccinale.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Bertagnoli, Stéphane
Statistics:download
Deposited By: Gaelle Jan
Deposited On:17 Sep 2008 13:33

Repository Staff Only: item control page