OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

L'oignon protège-t-il le rat contre la concérogenèse du colon ? Effet sur les foyers des cryptes aberrantes

Ladam, Aélis. L'oignon protège-t-il le rat contre la concérogenèse du colon ? Effet sur les foyers des cryptes aberrantes. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2002, 116 p.

[img](Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Abstract

De nombreux aliments d'origine végétale sont associés à une diminution du risque de cancer colorectal. C'est l'oignon qui nous a intéressés dans cette étude. Après avoir présenté les données actuelles sur les relations entre l'alimentation et le cancer, puis sur les propriétés de l'oignon, et celles de certains de ses constituants, cette thèse présente une étude expérimentale. Celle-ci a permis de vérifier l'hypothèse d'un rôle protecteur de l'oignon contre la cancérogenèse colique chez le rat. Dans une première expérience, nous avons testé l'effet d'un régime à 5% de poudre d'oignon déshydraté sur l'initiation de lésions pré-cancéreuses, les foyers de cryptes aberrantes (ACF). Ce régime a fait effectivement diminuer le nombre d'ACF total et le nombre de cryptes par ACF chez les rats lors d'initiation par l'azoxyméthane. Le régime contenant de l'oignon a également fait diminuer le nombre de cryptes par ACF chez les rats lors d'initiation parla 2-amino-3-méthyl 2-amino-3-méthyl-3H-imidazo-[4,5-f]-quinoline. Dans une deuxième expérience, nous avons testé chez le rat l'effet d'un régime à 5% de poudre d'oignon déshydraté, d'un régime à 5% d'un mélange de microconstituants de l'oignon, et d'un régime à 1% de pluronic F68, un polymère protecteur, sur la promotion des ACF initiés par l'azoxyméthane. Les résultats ont été significatifs : - le nombre total d'ACF a été réduit chez les rats ayant consommé le régime à base d'oignon. - le nombre de cryptes par ACF a été réduit chez les rats ayant consommé le régime à base de pluronic. - le nombre de gros ACF, de quatre cryptes et plus, a été réduit chez les rats traités par les trois régimes (oignon, microconstituants et pluronic) par rapport aux rats témoins. L'oignon a donc bien un rôle protecteur sur les phases d'initiation et de promotion de la cancérogenèse colique chez le rat, et semble donc intéressant dans le cadre d'un régime équilibré pour prévenir le cancer du colon chez l'Homme.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Corpet, Denis
Statistics:download
Deposited By:Marine Debouchaud

Repository Staff Only: item control page