OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Faisabilité de la mesure de champs par stéréo corrélation d’images en conditions restrictives. Application aux vibrations de pièces minces en Usinage Grande Vitesse Anglais : Analyzing feasibility of field measurement by digital image stereo correlation to flexible workpiece vibrations during high speed machining

Wehbe, Toufic and Arnaud, Lionel and Dessein, Gilles Faisabilité de la mesure de champs par stéréo corrélation d’images en conditions restrictives. Application aux vibrations de pièces minces en Usinage Grande Vitesse Anglais : Analyzing feasibility of field measurement by digital image stereo correlation to flexible workpiece vibrations during high speed machining. (2013) In: 19th LAAS Internation Science Conference, 5 April 2013 - 6 April 2013 (Beirut, Lebanon).

[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4MB
[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1MB
[img]
Preview
(Document in English)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
197kB

Abstract

La stéréo corrélation d’image est largement utilisée pour caractériser des matériaux et des procédés de fabrication. Ici, une nouvelle application de cette technique de mesure 3D est présentée, pour la mesure de vibrations de pièce mince pendant son usinage. Les vibrations de pièce mince en usinage sont un facteur de contre production très couteux en industrie. Du point de vue physique, il s’agit d’un phénomène très complexe à étudier, puisque la présence du contact de l’outil modifie les modes propres de la pièce. De plus, selon l’amplitude de la vibration, le contact entre l’outil et la pièce évolue. C’est pourquoi, les modèles existants ne le prennent pas en compte de manière robuste. Les mesures ponctuelles montrent précisément le signal de vibration, même durant les phases transitoires, mais ne sont pas adaptées pour comprendre l’impact de l’outil sur le comportement dynamique spatial de la pièce durant l’opération. En alternative, nous mesurons les champs de déplacement 3D de la pièce durant l’opération. Pour détecter si les modes propres libres (de la pièce encastrée libre) restent valables durant l’opération (en présence du contact de l’outil), une précision maximale de mesure doit être atteinte. En effet, les résultats et leurs analyses peuvent très facilement être erronés par des imprécisions de calcul des points spécifiques à ce contexte. Par ailleurs, les hautes fréquences de mouvement de la pièce nécessitent un temps d’obturation très court pour éviter les flous de mouvement sur les images. Cette réduction du temps d’obturation aura pour conséquence de limiter l’éclairage des pixels du capteur CCD, donnant des images sombres et pouvant compromettre la mesure. De plus, le fait d’effectuer les mesures dans un centre d’usinage réduira la distance de mesure et l’espacement des deux caméras de mesure. Cette réduction de la distance de mise au point réduira naturellement la profondeur de champs du réglage, donnant des zones floues sur la pièce, empêchant ainsi l’algorithme de calcul de recalculer la position 3D des points. Ainsi dans ce contexte, la recherche expérimentale de paramètres de réglage prenant en compte les nombreuses contraintes spécifiques au moyen de mesure d’une part, et à l’usinage d’autre part devient très couteuse en temps et en moyens, pour s’avérer parfois infructueuse. Pour faire face à cela, nous avons au formalisé analytiquement les contraintes techniques de la phase de réglage, en considérant la technique de mesure, les caractéristiques technologiques du matériel de mesure, le contexte de l’usinage. Ainsi, la représentation graphique des formalisations analytiques permet de voir rapidement le domaine de réglage autorisé en fonction de la distance de mise au point et de l’espacement des caméras. Un test basique de déplacement hors plan étudie l’impact du flou d’image, et des formes 3D de déplacement hors plan de la pièce en vibration sont présentés et discutés. L’originalité de ces résultats réside dans la possibilité de les transcrire à d’autres types de mesure que l’usinage.

Item Type:Conference or Workshop Item (Poster)
Additional Information:Thanks to 19th LAAS Internation Science Conference editor.
Audience (conference):International conference without published proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:Other partners > Agence universitaire de la francophonie - AUF (CANADA)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: Lionel Arnaud
Deposited On:21 Oct 2013 12:57

Repository Staff Only: item control page