OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Le passé simple n'est jamais subjectif

Lescano, Alfredo Le passé simple n'est jamais subjectif. (2012) TRANEL (n° 56). pp. 61-76. ISSN 1010-1705

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
293kB

Abstract

Cet article aborde le problème du passé simple "subjectif", mis en lumière par Olsen (2002) "Le passé simple subjectif" et repris par Nølke et Olsen (2002) "Le passé simple subjectif 2". Il s’agit d’emplois du passé simple dans des contextes "subjectivisants", qui constitueraient des contre- exemples à la description de Benveniste (1959). On se rappelle que, pour Benveniste, le passé simple est le temps de l’énonciation des événements qui "se racontent eux-mêmes", où les sujets de l’énonciation sont donc absents. Je voudrais montrer qu’il s’agit d’un faux problème qui surgit d’une confusion de niveaux d’analyse. Cet article se veut ainsi une défense de la position de Benveniste, que l’on tentera de préciser à l’aide de la Théorie argumentative de la polyphonie.

Item Type:Article
HAL Id:hal-00917772
Audience (journal):International peer-reviewed journal
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale de Formation Agronomique - ENFA (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse - Jean Jaurès - UT2J (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: Alfredo Lescano
Deposited On:12 Dec 2013 12:36

Repository Staff Only: item control page