OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Déterminisme génétique de la résistance du tournesol au Phoma

Darvishzadeh, Reza. Déterminisme génétique de la résistance du tournesol au Phoma. PhD, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2007

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2376Kb

Official URL: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000484/

Abstract

L'interaction "génotype-isolat" pour la résistance partielle au Phoma macdonaldii chez le tournesol a été déterminée en utilisant 28 génotypes inoculés par sept isolats de ce pathogène dans des conditions contrôlées. Deux lignées AS613 et PAC2 ont été isolées, qui présentent une résistance spécifique à l’isolat MP8. Nos résultats montrent également l’existence d’une résistance non-spécifique chez les génotypes testés. Pour déterminer l'hérédité de la résistance partielle à cette maladie, nous avons effectué des croisements entre cinq génotypes sélectionnés parmi les 28 de la première expérimentation présentant une variabilité importante pour la résistance partielle à des isolats du Phoma. Les génotypes parentaux et leurs hybrides F1 ont été inoculés par deux isolats sélectionnés (MP8 et PM10). Les aptitudes générales et spécifiques à la combinaison pour la résistance aux deux isolats sont significatives, indiquant que les effets additif et dominant des gènes sont importants dans le contrôle génétique de la résistance partielle au Phoma. Nous avons développé une nouvelle carte de liaison du tournesol en utilisant 100 individus F2 issus du croisement entre M6-54-1 et ENSAT-B4, identifiés par nos expérimentations précédentes. Les régions génomiques contrôlant la résistance partielle aux isolats de P. macdonaldi ont été identifiés. Un QTL localisé sur le groupe de liaison (LG) 8 est commun aux trois isolats testés. Des QTLs spécifiques sont également identifiés pour chaque isolat. Dans une autre expérimentation et en utilisant la carte récemment enrichie de notre laboratoire, des QTLs contrôlant la résistance partielle au Phoma ont été identifiés par l’étude d’une population de 99 LRs issue du croisement entre PAC2 et RHA266 inoculé par deux isolats (MP8 et MP10). Parmi les 10 QTLs détectés, quatre situés sur LG 5 et LG15 sont commun pour les deux isolats, les autres sont spécifiques de chaque isolat. La variabilité génétique de 60 mutants a été étudiée en utilisant les marqueurs AFLP. Des marqueurs potentiellement associés à la résistance partielle au Phoma ont été identifiés. le profil de 12 gènes potentiellement associés à la résistance partielle du tournesol à P. macdonaldii a été testé sur le mutant M6-54-1 et la lignée originelle AS613, inoculés par trois isolats de P. macdonaldii en utilisant la RT-PCR quantitative. Les gènes codant pour la phenylalanine ammonia-lyase 2 (PAL2) et la thaumatine ont montré des différences significatives au niveau de l'expression, entre les interactions compatibles et partiellement compatibles. Une corrélation directe entre les niveaux d'expression de gènes codant pour le facteur de transcription HD- Zip et la protéine phosphatase avec le symptôme de la maladie a été observée chez la lignée originelle et son mutant inoculé par l’isolat, MA6.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT
Laboratory name:
Research Director:
Sarrafi, Ahmad
Statistics:download
Deposited By:admin admin

Repository Staff Only: item control page