OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Influence d'un traitement probiotique (Lactobacillus farciminis) sur les altérations de la sensibilité viscérale liées au stress : rôle de la barrière épithéliale colique

Ait Belgnaoui, Afifa. Influence d'un traitement probiotique (Lactobacillus farciminis) sur les altérations de la sensibilité viscérale liées au stress : rôle de la barrière épithéliale colique. PhD, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2006

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Official URL: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000470/

Abstract

De nombreuses études précliniques et cliniques plaident en faveur de potentialités thérapeutiques des probiotiques en particulier vis-à-vis des pathologies digestives. Parmi ces pathologies le syndrome de l'intestin irritable (SII) souvent associé à des événements de vie stressants est caractérisé par une hypersensibilité viscérale associé à la distension de la paroi intestinale et une augmentation de la perméabilité intestinale. Bien que quelques études cliniques ont montré une efficacité des traitements probiotiques dans le SII, les effets ainsi que les mécanismes d'action des ces agents microbiens dans les anomalies sensitives viscérales restent très peu étudiés. Ainsi, l'objectif de ce travail était d'évaluer les effets, et les mécanismes d'action impliqués dans un traitement par une souche probiotique Lactobacillus farciminis sur l'hyperalgésie viscérale en réponse à une distension colorectale, induite par un stress aigu (stress de contrainte) chez le rat. Le choix de la souche a été basé sur des études précédentes ayant montré une efficacité d'un traitement par L. farciminis vis-à-vis d'une colite expérimentale et la douleur viscérale associée par un mécanisme d'action impliquant le monoxyde d'azote (NO) libéré par cette souche dans la lumière intestinale. Dans un premier temps nous avons montré que le stress de contrainte induit une augmentation de la perméabilité paracellulaire colique, par contraction du cytosquelette des cellules épithéliales via l'activation de la kinase de chaînes légères de myosine (MLCK) et que cette augmentation est responsable de l'hyperalgésie viscérale induite par le stress. Le traitement par L. farciminis diminue l'hyperalgésie viscérale, l'augmentation de la perméabilité paracellulaire colique et la phosphorylation de la MLC au niveau des colonocytes, induites par le stress. Cet effet antinociceptif implique également une action directe ou indirecte du NO libéré par ce probiotique dans la lumière intestinale. Enfin, nous avons montré que le stress aigu potentialise l'expression de la protéine c-Fos des neurones au niveau spinal et supraspinal induite par une distension colorectale. Le traitement par L. farciminis diminue cette potentialisation. L'ensemble de nos travaux montre que chez le rat, le traitement par L. farciminis diminue l'hyperalgésie viscérale en réponse à une distension colorectale induite par un stress aigu, via une diminution de la contraction du cytosquelette des cellules épithéliales et l'ouverture des jonctions serrées qui en résulte. Cette effet antinociceptif implique également un mécanisme NO dépendant et résulte d'une diminution de l'activation/sensibilisation des neurones sensitifs au niveau spinal et supraspinal induite par le stress.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT
Laboratory name:
Research Director:
Theodorou, Vassilia
Statistics:download
Deposited By: admin admin

Repository Staff Only: item control page