OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Le Prieuré de Sainte-Sigolène, lieu-dit Troclar à Lagrave (Tarn) : étude archéozoologique des vestiges osseux des IXème-XIIIème siècles (fouilles 1993-95)

Dereclenne, Jean-Bernard. Le Prieuré de Sainte-Sigolène, lieu-dit Troclar à Lagrave (Tarn) : étude archéozoologique des vestiges osseux des IXème-XIIIème siècles (fouilles 1993-95). Thèse d'exercice, Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2001, 120 p.

[img] (Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6MB

Abstract

Le site du Troclar à Lagrave (Tarn), fut occupé par une communauté religieuse vouée à Sainte-Sigolène, abbesse et noble franque qui vécut au VIIe siècle. Les fouilles réalisées depuis 1970 ont permis de découvrir une église du XIIème siècle et sa crypte datée de l'époque de Sainte-Sigolène, ainsi qu'une nécropole plus ancienne encore (Vème siècle). En vue de travaux d'extension du cimetière actuel, des fouilles de sauvetage entreprises de 1993 à 1995 ont mis au jour de très nombreux silos ainsi que les fondations de six bâtiments modestes. Sur un total de 12587 ossements pesant 93307 grammes, datés du IXème au XIIIème siècle, 11055 (90650 grammes) ont été déterminés. Les espèces domestiques représentent 95% du nombre de restes (NR) et 89% de la masse. Le porc est dominant en NR (43%), suivi par les caprinés (31%) et le boeuf (26%). En masses, le boeuf arrive en tête avec 51%, suivi du porc (34%) et des caprinés (15%). Le gibier contribue peu à l'approvisionnement carné. L'ensemble des parties anatomiques est présent, les animaux étaient donc abattus, préparés et consommés sur place ; probablement étaient-ils aussi élevés sur les lieux. Ils étaient abattus assez jeunes, et certains d'entre eux étaient utilisés pour le travail (bovins) et la production de lait ou de laine. Un cheval âgé d'environ 16 ou 17 ans, portait de nombreuses lésions de spondylose déformante, cervicale et lombaire, signant sont utilisation pour la traction et pour le bât. Le gibier contribue peu à l'approvisionnement carné. Les traces relevées sur les ossements montrent aussi que le cuirs et peaux et les os utiles étaient récupérés. Cela aussi pourrait être un signe de l'autarcie et de la simplicité de cette communauté.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Lignereux, Yves
Statistics:download
Deposited By: Evelyne Picco
Deposited On:20 Jun 2008 09:34

Repository Staff Only: item control page