OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Contribution à la commande robuste de la machine asynchrone à double alimentation

Salloum, Georges. Contribution à la commande robuste de la machine asynchrone à double alimentation. PhD, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2007

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5MB

Official URL: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000407/

Abstract

Le travail présenté dans cette thèse apporte, entre autres, une contribution aux méthodes d'analyse et de synthèse de la commande robuste des Machines Asynchrones à Double Alimentation (MADA) alimentées par deux onduleurs de tension avec deux bus continus distincts. Nous introduisons, dans un premier chapitre, la commande vectorielle classique de la MADA munie de capteurs mécaniques. Ce chapitre se distingue par une nouvelle approche pour assurer le découplage des courants de la MADA dans un repère (d-q) conduisant à des fonctions de transfert simples, et par conséquent, un calcul simplifié des correcteurs. Ce chapitre se termine par une étude prouvant la robustesse du découplage et de la commande vis-à-vis des variations paramétriques de la machine. La commande robuste de la MADA, par l'approche H∞, est ensuite abordée en faisant une comparaison entre quatre stratégies de contrôle : la sensibilité mixte, une variante de la sensibilité mixte, le loop-shaping et la m-synthèse. Une étude par m-analyse de la robustesse en stabilité et en performance offre un critère de choix du correcteur. La réalisabilité du correcteur sera à son tour un critère déterminant du choix de la méthode de correction. Dans une dernière partie, nous centrons notre intérêt sur la commande robuste de la MADA sans capteurs mécaniques en travaillant sur des méthodes d'estimation de la vitesse et de l'angle mécanique. Nous limitons cette étude à l'introduction de deux méthodes d'estimation : La MRAS, éventuellement associée à un filtre de KALMAN, et l'injection d'une composante haute fréquence associée à un traitement numérique (FFT – STFT) pour en déduire la vitesse. La première approche est simple à implanter mais elle est très sensible aux variations paramétriques, surtout la résistance statorique, tandis que la deuxième est complètement insensible à ces variations mais très lourde en calcul. Dans cette partie, nous nous intéressons aussi à la commande numérique de la MADA.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT
Laboratory name:
Research Director:
Pietrzak-David, Maria and Fornel, Bernard de
Statistics:download
Deposited By: admin admin
Deposited On:21 Nov 2012 13:49

Repository Staff Only: item control page