OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Optimisation de la durabilité de bois d'oeuvre (classe d'emploi 4) à l'aide d'anhydrides alkényles succiniques d'origine végétale

Pignolet, Olivier. Optimisation de la durabilité de bois d'oeuvre (classe d'emploi 4) à l'aide d'anhydrides alkényles succiniques d'origine végétale. PhD, Institut National Polytechnique de Toulouse, 2008

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4MB

Official URL: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00001191/

Abstract

Un nouvel ASA (Anhydride Alkényle Succinique), appelé ASABu, obtenu par maléinisation d’esters butyliques de colza, a été utilisé pour traiter le bois. Il s’est avéré qu’une simple imprégnation à température ambiante est suffisante pour satisfaire aux exigences des tests normalisés ENV 807 (pourriture molle), EN 113 (Basidiomycètes), EN 47 (insectes à larves xylophages) et EN 117 (termites), ce qui en autorise son emploi en classe 4. Bien que durable, il présente alors une stabilité dimensionnelle n’excédant pas 20% et est très huileux au toucher, ce qui en limite les utilisations. Ces problèmes ont été circonscrits par une modification des conditions de traitement. Par exemple, une augmentation de la température à 170°C et l’application d’une pression de 10 bar pendant la réaction ont entrainé un séchage du bois en surface ainsi qu’une amélioration conséquente de la stabilité dimensionnelle et de la résistance biologique, au détriment des propriétés mécaniques. Il en résulte qu’il n’y a pas de conditions idéales de traitement et il appartiendra à l’homme du métier d’adapter les paramètres réactionnels en fonction des contraintes techniques liée à l’ouvrage. ABSTRACT: A new ASA (Alkenyl Succinic Anhydride), also called ASABu, obtained by maleinization of rapeseed methyl esters has been used to treat wood. It was shown that impregnating at room temperature is sufficient to satisfy requirements of normalized tests ENV 807 (soft rot), EN 113 (Basidiomycetes), EN 47 (wood destroying larvae) and EN 117 (termites), which enables it to be included in use class 4. Although wood treated in such a manner is resistant, the improvement of dimensional stability is only 20% and the wood surface is very “oily”, which might limit its uses. These problems have been circumscribed by modifying the conditions of treatment. For instance, heating wood to 170°C and applying a 10 bar pressure during reaction significantly improves the dimensional stability and the biological resistance, however, the mechanical properties significantly decrease. As a result, there are no ideal conditions of treatment and professionals should adapt reaction parameters according to constraints regarding outcome.

Item Type:PhD Thesis
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT
Laboratory name:
Research Director:
Elisabeth, Borredon
Statistics:download
Deposited By: admin admin
Deposited On:21 Nov 2012 13:06

Repository Staff Only: item control page