OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Effet du méthylparathion par administration orale sur le développement de la vibriose occasionnée par Vibrio parahaemolyticus chez la crevette blanche (Litopenaeus vannamei)

Labrie, Laura. Effet du méthylparathion par administration orale sur le développement de la vibriose occasionnée par Vibrio parahaemolyticus chez la crevette blanche (Litopenaeus vannamei). Thèse d'exercice, Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2001, 101 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4MB

Abstract

Sous la pression accrue des instances visant à protéger l'environnement, les organophosphorés, carbonates et pyrethrinoïdes, remplacent depuis une vingtaine d'années les pesticides plus persistants dans l'environnement tels que les organochlorés. S'ils sont rapidement dégradables dans l'environnement, ces composés sont néanmoins susceptibles d'affecter des espèces non cibles comme les crevettes. Ils peuvent induire une réduction de la croissance et une sensibilité accrue à des infections bactériennes et virales ou même une mortalité directe. Après différentes études préliminaires visant à préciser les colorations tissulaires à effectuer et les concentrations sub-létales en toxique, des crevettes blanches (Litopenaeus vannamei) juvéniles ont été exposées oralement avec 6,48 ug de méthylparathion (MPAR) par gramme de nourriture pendant 4 jours. Ces animaux ont ensuite subi une injection intramusculaire de Vibrio parahaemolyticus le jour 5. Les groupes contrôle ont été constitués de : crevettes nourries avec le MPAR puis injectées avec une solution saline stérile, de crevette nourries avec de l'acétonitrile (solvant du MPAR) et injectées avec la bactérie (V), et de crevettes recevant de l'acétonitrile puis injectées avec une solution saline stérile. La mortalité a été enregistrée et tous les animaux ont été collectés pour un examen histologique à la fin des 8 jours d'expérience. L'analyse des mortalités cumulées au jour 8 a montré que le traitement combiné (MPAR/V) était significativement différent des autres traitements (X2 = 35,6, DL = 3, p<0, 001). Les analyses histologiques ont révélé un développement de vibriose dans les deux groupes recevant l'injection bactérienne (MPAR/V et V). L'analyse des résultats a montré une association entre les lésions observées et l'injection de la bactérie. Par contre, aucune lésion n'a été associée à l'exposition orale qu MPAR. Il semble que dans le traitement combiné les crevettes développent une vibriose plus intense. En conclusion, le méthylparathion peut agir comme un facteur de stress augmentant le risque de vibriose. Bien que le méthylparathion soit un inhibiteur de l'activité acétylcholine estérasique, aucune inhibition de cette activité n'a été détectée aux concentrations utilisées dans cette étude.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Guerre, Philippe
Statistics:download
Deposited By: Evelyne Picco

Repository Staff Only: item control page