OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Identification de nouveaux variants apathogènes apparentés au virus de la maladie hémorragique virale du lapin (RHDV), isolés dans des populations de lapins de Garennes, en France

Martin, Valérie. Identification de nouveaux variants apathogènes apparentés au virus de la maladie hémorragique virale du lapin (RHDV), isolés dans des populations de lapins de Garennes, en France. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2010

[img] (Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Abstract

La maladie hémorragique du lapin est une maladie infectieuse aiguë, très contagieuse, souvent fatales, qui atteint les lapins. Elle est causée par un virus de la famille des Caliciviridae, le RHDV, considéré comme hautement pathogène. Néanmoins, des virus non pathogènes, apparentés au RHDV, ont été mis en évidence. Aucun virus semblable n’a été isolé, en France, dans des populations sauvages de lapins. L’objectif de cette étude est de rechercher des calicivirus apparentés au RHDV, non pathogènes, circulant dans des populations de lapins de garennes, en France, afin de caractériser leurs différences antigéniques et génomiques avec les souches connues de RHDV. Pour cela, nous avons recherché par RT-PCR, la présence d’ARN de virus apparentés au RHDV dans du foie et de l’intestin de lapins sains collectés lors d’épisodes de chasse, sur l’île de Béniguet en 1997 et dans 8 sites en France métropolitaine au cours de la saison 2007-2008. Nous avons identifiés 6 variants apathogènes apparentés au RHDV, circulant au sein de la faune sauvage. Ces variants montrent une diversité génétique importante. Certains sont proches de souches pathogènes, tendant à prouver que la virulence du RHDV n’est pas portée uniquement par le gène de la VP60. D’autres sont proches de souches jusqu’ici isolées, uniquement de lapins domestiques. La circulation de souches non pathogènes est à prendre en compte dans l’épidémiologie de la RHD, les interactions entre les différentes souches de RHDV étant plus complexes que ce qui était considéré jusqu’alors.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Bertagnoli, Stéphane
Statistics:download
Deposited By: Marilyne Hartmann
Deposited On:10 Sep 2010 11:56

Repository Staff Only: item control page