OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Géodynamique actuelle du bassin versant de l'Oued Tensift (Maroc) : Erosion mécanique et bilan des transports solides fluviaux

Haida, Souad and Snoussi, Maria and Latouche, Claude and Probst, Jean-Luc Géodynamique actuelle du bassin versant de l'Oued Tensift (Maroc) : Erosion mécanique et bilan des transports solides fluviaux. (1996) Sciences Géologiques, Bulletin, vol. 49 (n° 7-23). pp. 7-23. ISSN 0302-2692

[img] (Document in English)

PDF (Publisher's version) - Depositor and staff only - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Abstract

L’objectif de cette étude est de contribuer à une meilleure connaissance des processus de mobilisation des matières solides en zone semi-aride à partir d’une estimation globale du bilan érosion-transport-sédimentation sur le bassin versant du Tensift (Maroc). Les matériaux théoriquement mobilisables par l’érosion des principales formations lithologiques du bassin versant (formation alumino-silicatées et carbonatées) sont estimés à partir de modèles simples et correspondent à un tonnage spécifique moyen d’environ 373 t.km-2. an.-1. L’exportation de ces matériaux vers l’océan Atlantique est estimée à partir des mesures de transports solides à 200 t.km-2. an-1 en moyenne. Ce flux correspond à 69 % du flux théorique de particules potentiellement érodées sur le bassin versant. Les 31 % qui restent peuvent être attribués à l’alluvionnement dans la plaine. La comparaison des transports solides fluviaux au cours des différentes cures d’une même année met en évidence l’importance des processus hydrologiques dans le contrôle des phénomènes d’érosion mécanique. De même, une étude menée sur trois années hydrologiques différentes (sèche, moyenne et humide) permet de suivre l’évolution de la géodynamique actuelle dans ce bassin à l’échelle interannuelle. Les résultats ainsi obtenus permettent d’établir le bilan de l’érosion mécanique aux échelles saisonnière annuelle et interannuelle. Ce bilan traduit en premier lieu le contrôle du climat et par conséquent de l’hydrologie sur la quantité des apports : topographie et la lithologie interviennent en synergie dès lors que les formations les plus facilement érodables se situent en zone de montagne. Replacé dans le contexte maghrébin, le Tensift montre en moyenne des résultats qui semblent en accord avec ceux obtenus par d’autres auteurs (SNOUSSI et al. 1989, 1990 ; PROBST et AMIOTTE SUCHET, 1992) pour des oueds marocains, algériens et tunisiens. Par contre dans le contexte africain, les tonnages spécifiques du Tensift sont nettement supérieurs (1 à 2 ordres de grandeur) à ceux observés en Afrique tropicale.

Item Type:Article
Audience (journal):National peer-reviewed journal
Uncontrolled Keywords:
Institution:Other partners > Université Mohammed V Agdal - Faculté de sciences de Rabat (MOROCCO)
French research institutions > Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Other partners > Université Louis Pasteur-Strasbourg I - ULP (FRANCE)
Other partners > Université Ibn Tofail - Faculté des sciences de Kénitra (MOROCCO)
Other partners > Université de Bordeaux 1 (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: Florence Amor
Deposited On:07 May 2010 14:19

Repository Staff Only: item control page