OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Étude Expérimentale des Lésions Macroscopiques et Histologiques d'arthrose du Genou 90 jours après Rupture Chirurgicale du Ligament Croisé Antérieur chez le Chien

Verset, Michaël. Étude Expérimentale des Lésions Macroscopiques et Histologiques d'arthrose du Genou 90 jours après Rupture Chirurgicale du Ligament Croisé Antérieur chez le Chien. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon - ENVL, 2005, 180 p.

[img] (Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6MB

Official URL: http://www3.vet-lyon.fr/bib/fondoc/th_sout/dl.php?file=2005lyon093.pdf

Abstract

La rupture de Ligament Croisé Antérieur (LCA) est la 1ère cause d'arthrose et de boiterie du membre postérieur chez le chien. C'est aussi l'affection articulaire la plus fréquente chez le chien, associée à des signes cliniques graves, ainsi qu'un modèle expérimental d'arthrose. L'importance d'étudier les lésions d'arthrose de l'articulation du grasset de 21 chiens après rupture du LCA et de les comparer avec d'autres études similaires est donc clinique, expérimentale, ainsi que biologique. L'analyse macroscopique des lésions montre que la taille des ostéophytes est décroissante depuis la trochlée fémorale, aux condyles médiaux du fémur, à ceux du tibia ; ceux des autres localisations anatomiques étant nuls voire petits ou discutables. Les lésions du cartilage articulaire du genou sont des lésions d'érosion superficielle, donc de même profondeur, mais d'étendue décroissante du condyle tibial médial, au latéral, au condyle fémoral latéral, à la trochlée fémorale, au condyle fémoral médial et enfin à la rotule. Les lésions méniscales sont présentes uniquement sur les ménisques médiaux de 5 chiens (soit 23,8%), dont 4 en "anse de seau" et 1 en "bec de perroquet". L'analyse histologique des lésions montre que le cartilage articulaire en regard des ostéophytes des trochlées fémorales présente un tissu de recouvrement superficiel fibreux avec des remaniements d’intensité moyenne et une poussée osseuse depuis la profondeur peu avancée. Le cartilage des condyles tibiaux présente une couche superficielle avec des remaniements moyens, une érosion supérieure à la moyenne et une hypertrophie chondrocytaire peu avancée. Les membranes synoviales présentent des fibres de collagène dont la densité en profondeur, l'organisation et l'orientation indiquent des remaniements moyens. Le rapport épaisseur du mésothélium sur celle des fibres présente un score moyen. L'ImmunoHistoChimie (IHC) révèle la présence de collagène de type III, en région péri-cellulaire des chondrocytes dans la couche superficielle du cartilage articulaire chez 10 chiens. Les IHC collagènes de types I et II présentent des résultats nuls. Les résultats obtenus sont proches de ceux issus d'autres études. Les biais, difficultés et inconvénients de l'étude, ainsi que les différents moyens d'évaluation de l'arthrose sont définis. L'intérêt de ce travail est de fournir des grilles d'évaluation macroscopique et histologique ainsi qu'un atlas photographique des lésions d'arthrose. Ces données pourront servir de référence à des études ultérieures d'efficacité de traitements anti-arthrosiques (anti-inflammatoires, chondroprotecteurs…)

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Other partners > Université Claude Bernard-Lyon I - UCBL (FRANCE)
Other partners > Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon (FRANCE)
Research Director:
Viguier, Eric
Statistics:download
Deposited By: Michaël VERSET

Repository Staff Only: item control page