OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Implication de la faune domestique et sauvage dans l’épidémie de Chikungunya dans les îles de l’Océan Indien

Punelle, Clément. Implication de la faune domestique et sauvage dans l’épidémie de Chikungunya dans les îles de l’Océan Indien. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2008, 130 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1790Kb

Abstract

Le virus Chikungunya est un Alphavirus responsable chez l’homme d’un syndrome fébrile associé à des arthralgies. Cette maladie, dont les vecteurs sont des moustiques du genre Aedes, touche principalement l’Afrique et l’Asie du sud-est. Bien qu’isolé en 1953, l’épidémiologie de ce virus reste peu connue, notamment l’implication des espèces animales dans son cycle de multiplication et de maintien en période inter-épidémique. En 2005-2006 une épidémie de Chikungunya a sévi dans l’Océan Indien, relançant la recherche sur ce virus émergent dans cette partie du monde. Dans ce contexte, l’INRA lance en 2006 une campagne de prélèvement de la faune domestique et sauvage des îles de La Réunion, Mayotte et Maurice en vue d’en déterminer le rôle dans l’épidémiologie du virus. Les résultats préliminaires des analyses menées sur les échantillons collectés, semblent indiquer que la faune de ces îles n’aurait qu’un impact très limité dans l’épidémiologie du virus, du moins dans cette région.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Pasquier, Christophe
Statistics:download
Deposited By:Audrey Celdran

Repository Staff Only: item control page