OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Entérites diarrhéiques du veau charolais : étude de la diversité des tableaux hydro-électrolytiques et acido-basiques

Albin, Carole. Entérites diarrhéiques du veau charolais : étude de la diversité des tableaux hydro-électrolytiques et acido-basiques. Thèse d'exercice, ENVT - Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, 2002, 133 p.

[img] (Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7MB

Abstract

L'étude a porté sur 71 veaux charolais, âgés de moins d'un mois, atteints d'entérite diarrhéique, et sur un groupe témoin de 20 veaux. Ont été mesurés l'hématocrite, pH, pCO2, Na, Cl, K, urée, glucose, hémoglobine, bicarbonates, TCO2. Trente veaux avaient reçu une réhydratation et/ou une antibiothérapie préalablement. Quarante-cinq veaux ne semblaient pas cliniquement déshydratés alors que l'urémie était systématiquement supérieure aux valeurs établies chez les veaux sains (11.87 ± 8.57 vs 1.74 ± 0.86mmol/l).La natrémie était inférieure à 137mmol/l chez 21 veaux et supérieure à 149mmol/l chez 3 veaux. Les hyponatrémies avaient tendance à être plus marquées (jusqu’à 119mmol/l) que les hypernatrémies (jusqu’à 155 mmol/l). La chlorémie était inférieure à 96mmol/l chez 12 veaux et supérieure à 103 mmol/l chez 23 veaux. La kaliémie était inférieure à 3.7 mmol/l chez 3 veaux et supérieure à 5.3mmol/l chez 23 veaux ; les hyperkaliémies étaient plus sévères (jusqu’à 8.8mmol/l) que les hypokaliémies (jusqu’à 3.2 mmol/l). Les concentrations en chlorures étaient significativement supérieures chez les veaux en acidose métaboliques avec un pH<7.20 et [HCO3-] < 15 mmol/l et pCO2 < 40 mmHg ; la kaliémie était significativement supérieure lors de pH < 7.0 et chez les veaux cliniquement déshydratés et non traités ; par ailleurs la kaliémie est aussi fortement corrélée à l’urémie. Tous les veaux étaient en acidose. Vingt-six veaux étaient en acidose métabolique sévère ([HCO3-] ≤ 12 mmol/l) avec une compensation respiratoire (pCO2 < 34.9 mmHg) ; 21 veaux étaient en acidose métabolique modérée à sévère ([HCO3-] compris entre 9 et 19 mmol/l) mais sans compensation respiratoire (pCO2 comprise entre 34.9 et 48.5 mmHg). Les valeurs du TA étaient comprises entre entre 16 et 26 mmol/l chez 23 veaux et elles étaient supérieures à 26 mmol/l chez 48 veaux dont 30 valeurs étaient supérieures à 30 mmol/l. Les valeurs de pH étaient significativement plus basses chez les veaux en acidose métabolique sévère et compensée et chez les veaux en acidose mixte (pH = 7.02 ± 0.11 et 7.08 ± 0.13, respectivement) que chez les veaux en acidose métabolique non compensée (7.15 ± 0.10) et elles étaient encore significativement plus élevées chez les veaux en acidose respiratoire (7.25 ± 0.06). L’intensité de l’acidose métabolique était significativement supérieure chez les veaux non déshydratés et était fortement corrélée au TA. L’intensité de l’acidose métabolique est bien corrélée aux signes cliniques de dépression et d’ataxie, particulièrement chez les veaux âgés d’au moins une semaine et non deshydratés.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Schelcher, François
Statistics:download
Deposited By: Audrey Celdran
Deposited On:16 Feb 2009 13:50

Repository Staff Only: item control page