OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Protection foetale contre le virus de la maladie de la frontière induite par les vaccins contre la diarrhée virale bovine : étude d'efficacité chez les ovins

Combes, Mickaël. Protection foetale contre le virus de la maladie de la frontière induite par les vaccins contre la diarrhée virale bovine : étude d'efficacité chez les ovins. Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2017, 111 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2MB

Abstract

La maladie de la frontière (border disease) est une maladie virale des ovins due à un pestivirus de la famille des Flaviviridae. Ce genre regroupe le virus de la fièvre porcine classique (CSFV), les virus de la diarrhée virale bovine de type 1 et 2 (BVDV) et le virus de la border disease (BDV). En France, la reprise de la circulation virale du BDV, observée dans le bassin de Roquefort, depuis 2009, est responsable de pertes économiques importantes dans les élevages ovins. Le contrôle de la maladie repose sur un plan d’épidémiosurveillance ainsi que des mesures de biosécurité, de prophylaxie et d’assainissement. La prophylaxie passe par la vaccination des femelles reproductrices dans le but de protéger les foetus pendant la gestation et d’éviter la naissance d’agneaux IPI (Infectés Permanents Immunotolérants) qui représentent le réservoir majeur du virus. En l’absence de vaccin à AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour les ovins, la vaccination est réalisée avec des vaccins bovins dirigés contre le BVDV. Cependant, actuellement, aucune étude n’a permis d’évaluer l’efficacité de cette vaccination. Le but de cette étude est donc de tester la protection foetale permise par l’administration de trois vaccins du commerce (Bovela®, Bovilis-BVD® et Mucosiffa®), utilisés à demi-dose chez les ovins. Les foetus prélevés sur les brebis vaccinées puis infectées expérimentalement avec une souche de BDV de génotype 6 n’ont pas été protégés puisqu’ils sont quasiment tous IPI. Ces résultats sont discutés par rapport aux données scientifiques existantes et par rapport à la méthodologie utilisée.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (FRANCE)
Research Director:
Meyer, Gilles
Statistics:download
Deposited By: Louis DAVAL
Deposited On:04 Jun 2018 14:34

Repository Staff Only: item control page