OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Comparaison de la souche 7784 hypovirulente de Mycoplasma agalactiae à la souche type virulente PG2 par la technique d'hybridation soustractive suppressive

Bonnefin, Nathalie. Comparaison de la souche 7784 hypovirulente de Mycoplasma agalactiae à la souche type virulente PG2 par la technique d'hybridation soustractive suppressive. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2003, 93 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1MB

Abstract

Mycoplasma agalactiae est l'agent principal responsable de l'agalactie contagieuse des ovins et caprins, un syndrome largement répandu dans le monde et regroupant des atteintes mammaires, articulaires et oculaires. Afin de rechercher les bases moléculaires du pouvoir pathogène de M. agalactiae, la technique d'hybridation soustractive suppressive, qui permet l'identification de séquences présentes dans un génome mais absentes d'un autre, a été utilisée. Deux souches de M. agalactiae ont été comparées : la souche type PG2, virulente, et la souche 7784, hypovirulente. Deux fragments d'ADN spécifiques du génome de PG2 ont été isolés ; ils pourraient appartenir à un opéron codant pour un transporteur de glycérol impliqué dans la virulence. Par ailleurs, cette étude a mis en évidence une instabilité génétique dans la souche 7784. Il apparaît toutefois nécessaire d'optimiser cette technique pour pouvoir comparer des souches de M. agalactiae dont les génomes sont peu divergents.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Marenda, Marc
Statistics:download
Deposited By: Audrey Celdran
Deposited On:26 Jan 2009 11:09

Repository Staff Only: item control page