OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Approche thermodynamique du procédé de lixiviation pour la récupération des métaux - Cas de la chalcopyrite

Touchard, Claire-Salomé and Cassayre, Laurent and Bourgeois, Florent and Julcour-Lebigue, Carine Approche thermodynamique du procédé de lixiviation pour la récupération des métaux - Cas de la chalcopyrite. (2017) In: 16ème Congrès de la Société Française de Génie des Procédés, 11 July 2017 - 13 July 2017 (Nancy, France).

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
432kB

Abstract

Dans le domaine de l’hydrométallurgie, le développement d’un procédé de lixiviation du minerai de chalcopyrite, CuFeS2, revêt une importance industrielle majeure. Comme pour d’autres minerais, son efficacité est limitée par la formation de couches de surface solides, qui ralentissent ou bloquent la dissolution. De multiples études ont été menées pour identifier la nature des couches passivantes et les conditions opératoires qui favorisent leur formation, mais de nombreuses inconnues et contradictions persistent. Dans le but de voir s’il existe une fenêtre opératoire industriellement exploitable pour traiter la chalcopyrite en voie aqueuse, une méthodologie sur la modélisation thermodynamique de la lixiviation est en cours de développement. Cet article en présente les articulations principales. Le travail réalisé a permis d’identifier quelques points clés, dont certains sont discutés dans le texte. En croisant deux outils de simulation d’équilibres thermodynamiques, PhreeqC et FactSage, qui utilisent des approches de calcul et des bases de données thermodynamiques différentes, l’analyse fait apparaître une divergence importante sur la prédiction d’une des frontières phase aqueuse/phase solide dans le système le plus complet : Cu-Fe-S-H2O, système critique pour modéliser la lixiviation de la chalcopyrite. Pour mieux comprendre cet écart, des simulations de complexité croissante ont été mises en oeuvre : les sous-systèmes constitutifs ont été examinés un par un par confrontation à des données de la littérature. L’étude du système Fe-S-H2O a notamment révélé des espèces prédominantes en solution propres à chaque base de données. En particulier, aucune des configurations de calcul n’a permis de reproduire un jeu de données expérimentales portant sur la solubilité de la goethite, FeOOH, dans un solvant eau-acide sulfurique. Afin de déterminer les modifications éventuelles à apporter aux modèles ou bases utilisés, des mesures expérimentales complémentaires s’avèrent indispensables

Item Type:Conference or Workshop Item (Paper)
Additional Information:Thanks to Société française de génie des procédés. This paper appears in Récents Progrès en Génie des Procédés, Vol. 110 (2017). ISSN: 1775-335X ; ISBN: 978-2-910239-85-5
Audience (conference):National conference proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: Claire-salome TOUCHARD
Deposited On:01 Dec 2017 09:57

Repository Staff Only: item control page