OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

L’agriculture urbaine : un terreau propice à l’innovation sociale et pédagogique !

Brin, Antoine and Dumat, Camille and Chochon, Guillaume and Bachelier, E. and Devienne, Thomas L’agriculture urbaine : un terreau propice à l’innovation sociale et pédagogique ! (2017) In: Sustainable Urban Agricultures (UA) : Vector for Ecological Transition, 6 June 2017 - 9 June 2017 (Toulouse, France). (Unpublished)

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3MB

Abstract

►Introduction : Le développement des projets d’AU durables implique de former les futurs ingénieurs agronomes aux projets scientifiques transdisciplinaires, pluri-acteurs en adoptant une méthode agile et prenant en compte l’incertitude liée aux conflits d’usages pour les espaces urbains et péri-urbains, particulièrement en Europe. ►L’objectif de cette communication est donc de présenter dans un contexte « d’urgence écologique », les innovations pédagogiques ciblées sur l’AU (et aussi extrapolables à d’autres domaines transdisciplinaires) développées depuis 2016 dans le cadre de deux modules proposés aux étudiants de l’Université de Toulouse (INP-Purpan et INP-ENSAT): (i) Partenariat agile Université-Entreprises ; (ii) Transdisciplinarité, analyse multicritère et gestion de l’incertitude ; (iii) pratique pédagogique réflexive (articulation de la réflexion dans l’action et sur l’action) ; (iv) essaimage des innovations pédagogiques. ►Divers projets d’AU en cours à Toulouse: Ces approches pédagogiques ont pour objectif de professionnaliser les élèves ingénieurs, favoriser leur épanouissement individuel tout en favorisant les conditions de l’intelligence collective. En projet de M2 de l’EI Purpan, les futurs ingénieurs réalisent des diagnostiques de sites pour ensuite proposer de nouvelles utilisations des espaces « non-bitumés » gérés par Habitat Toulouse (le commanditaire) dans 3 quartiers de la ville de Toulouse (Cépière, Izards et Papus). Une équipe pédagogique a été constituée avec divers acteurs aux compétences et enjeux complémentaires : universitaires, personnels d’Habitat Toulouse et du Bureau d’Etudes TerreauCiel. L’enjeu du projet ne se réduit pas à l’implantation d’une activité agricole, il s’agit de développer une vision plus large incluant des considérations sociales et économiques propres aux quartiers considérés et aux propriétaires des terrains. L’objectif pédagogique est de développer chez les jeunes scientifiques des compétences de savoir-être (travail en groupe, capacité d’adaptation, créativité) en mettant les étudiants en situation quasi-professionnelle ; illustrer et mettre en pratique pour ces projets d’AU des concepts présentés en cours dans les domaines de l’agronomie, l’agriculture et le développement durable (qualité agronomique des sols, gestion des potentielles pollutions, gestion de projet, etc.). Dans un second temps, les étudiants de M1 de l’INP-ENSAT s’impliqueront également dans ce projet d’Habitat Toulouse, qui développe l’agilité, la sérendipité, et l’assertivité indispensables pour ces jeunes agronomes qui auront à relever des enjeux cruciaux pour des villes durables ! En bref, la mise en œuvre du projet est la suivante : (i) à l’issue d’une première sortie réalisée avec les principaux acteurs (commanditaire, experts scientifiques AU, etc.) impliqués dans le projet, les étudiants auront les premiers éléments de leur grille d’analyse et d’observations à réaliser lors de prochaines visites de terrain ; (ii) des points réguliers « discussion-validation » des grilles d’analyse mises au point par les groupes, des rencontres avec des personnes ressources et des points sur l’avancement du diagnostic (lever les éventuels points de blocage et réorienter les travaux le cas échéant) seront organisés avec l’équipe pédagogique ; (iii) A mi-parcours, une réunion intermédiaire pour la présentation des diagnostics par les étudiants et le lancement des travaux sur les scénarios. A chaque fois, un temps de discussion permettra d’entériner les futurs scénarios à travailler. (iv) Des points réguliers Etudiants-Equipe pédagogique sur l’avancement des scénarios sont organisés jusqu’à la restitution finale dans les locaux d’Habitat Toulouse. Une note méthodologique pour la phase de diagnostic des sites a été fournie aux étudiants : - Description des sites, du général au particulier, définir et contextualiser les sites par rapport à leur environnement (ville, quartier, axes de communication, activités économiques proches, trame verte et bleue (carte de Toulouse Métropole), centres de distribution alimentaires, activités agricoles ou associatives, locaux disponibles, activités économiques complémentaires possibles…). - Description des parcellaires, diagnostic de la qualité agro-environnementale des sites (analyse agronomique et de pollution des sols). Etude du potentiel agronomique des parcelles (surface, morcellement, ensoleillement, approvisionnement en eau, possibilité de clôturer ou d’installer des serres…). Réaliser un rapport synthétique de l’histoire du site (sources d’informations CCI, BASOL, BASIAS, etc.). Interprétation des analyses de sol et de pollution. Caractérisation et cartographie des parcelles, bilan des atouts, contraintes et limites. Réflexion sur les pratiques et aménagements pour améliorer les potentialités des sites (utilisation d’engrais verts, apport de terre et compost, élagage, replantations, récupération d’eau, puits, serres, clôtures…)- Description des contextes sociaux, diagnostic de l’usage des sites (passé, actuel et futur), identification des activités, du public et des cheminements présents sur le site. Appréhender les aspirations des riverains. - Benchmark des projets d’agriculture urbaine, acquisition d’une connaissance générale sur les projets d’AU existant à travers le monde et ne faisant pas appel à de lourds investissements (low tech). Brève description des projets et des critères tels que la qualité des milieux, l’accès aux ressources…qui sont cruciaux pour ces projets. Tableau des typologies de projets possibles sur les sites d’Habitat Toulouse en lien avec les critères favorables mis en avant (cruciaux ou secondaires). ►Conclusions & Perspectives : La collaboration gagnant-gagnant entre les divers acteurs de l'AU est très propice pour une pédagogie professionnalisante et agile des ingénieurs agronomes. Ce type de projets fait prendre conscience dans l’action aux étudiants de l’intérêt de la transdisciplinarité pour gérer des systèmes/projets complexes. Proposer des modèles, méthodes et outils d’aide à la décision dont les simplifications sont explicitées en détail mobilise les connaissances, les compétences et conforte ainsi la confiance en soi des étudiants. Grâce à la plateforme Réseau-Agriville ces projets d’AU trouvent une vitrine, ce qui favorise la mise en réseau des acteurs de la ville Durable (élus, divers professionnels, associations, universitaires, etc.).

Item Type:Conference or Workshop Item (Poster)
HAL Id:hal-01760633
Audience (conference):International conference without published proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse - Jean Jaurès - UT2J (FRANCE)
Other partners > Réseau-AgriVille (FRANCE)
Other partners > Terreauciel (FRANCE)
Other partners > Toulouse Métropole Habitat (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: Camille DUMAT THEVENON
Deposited On:06 Apr 2018 12:38

Repository Staff Only: item control page