OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Retour aux arguments : pour un traitement "relationnel" des prépositions spatiales

Aurnague, Michel and Vieu, Laure Retour aux arguments : pour un traitement "relationnel" des prépositions spatiales. (2013) Faits de Langue, vol. 42. pp. 17-38. ISSN 1244-5460

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
468kB

Abstract

Dès les années 1960 et 1970, les premiers travaux sur les prépositions spatiales ont tenté de saisir leur contenu sémantique à travers des outils et notions géométriques. Ce mode opératoire s'est poursuivi dans les décennies qui ont suivi - et jusqu'à nos jours -, le cadre théorique de la "sémantique conceptuelle "mis sur pied par Jackendoff en étant le principal représentant : les différences entre prépositions spatiales y sont traitées sur la base des "régions" distinctes qu'introduisent ces marqueurs appliqués à leur complément et dans lesquelles la cible - entité localisée - est supposée se trouver. Ainsi abordé, le sémantisme des GP spatiaux est essentiellement centré sur l'entité localisatrice ou entité-site et la relation de localisation se voit systématiquement réduite à l'inclusion géométrique. S'opposant à ces approches, d'autres travaux linguistiques (initiés par Vandeloise) ont montré l'importance des concepts et phénomènes "fonctionnels" (fonction des entités spatiales) dans le comportement des marqueurs locatifs. Ce faisant, ces études rendaient compte du caractère véritablement "relationnel" de nombreuses prépositions spatiales, les deux référents - cible et site - désignés par leurs arguments intervenant de façon décisive dans la construction du sens. Dans cette contribution, nous revenons sur l'historique de cette opposition et montrons qu'une approche relationnelle qui combine géométrie et fonction est plus à même de saisir la sémantique des prépositions et locutions prépositionnelles spatiales dans toute leur richesse. Nous avançons pour cela des arguments qui reposent à la fois sur des données empiriques de la langue (ici du français) et sur un souci d'adéquation entre les représentations formelles et les phénomènes qu'elles sont censées modéliser.

Item Type:Article
Additional Information:This papers appears in http://fdl.univ-lemans.fr/fr/liste-des-numeros/n42.html
Audience (journal):International peer-reviewed journal
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
French research institutions > Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse - Jean Jaurès - UT2J (FRANCE)
Université de Toulouse > Université Toulouse 1 Capitole - UT1 (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: IRIT IRIT
Deposited On:02 Oct 2017 12:18

Repository Staff Only: item control page