OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Dans quelle mesure la distance intervient‐elle dans la réponse des communautés végétales à l’influence des lisières forestières ?

Alignier, Audrey and Deconchat, Marc Dans quelle mesure la distance intervient‐elle dans la réponse des communautés végétales à l’influence des lisières forestières ? (2010) In: 1. Colloque National d'Ecologie Scientifique, Ecologie 2010, 2 September 2010 - 4 September 2010 (Montpellier, France).

Full text not available from this repository.

Official URL: https://prodinra.inra.fr/record/35879

Abstract

Les lisières sont des éléments ubiquistes des paysages fragmentés ruraux. Définies comme des discontinuités dans le couvert arboré, elles influencent la structure, la composition et la diversité des communautés végétales forestières. Ces effets de lisières sur la flore forestière résultent en partie des différences dans les conditions microclimatiques (température, humidité, ensoleillement) dep la bordure du bois vers l’intérieur. D’après la littérature, les conditions en lisières sont moins tamponnées qu’à l’intérieur du bois, les températures y sont plus élevées et l’humidité de l’air plus faible. Nous faisons l’hypothèse que les variables microclimatiques sont corrélées à la distance à la bordure et qu’elles diffèrent selon les attributs des lisières (orientation et topographie). Pour évaluer ces conditions microclimatiques et leur variabilité au cours de l’année, nous avons installé 35 mini capteurs enregistreurs de type Hobo, répartis sur 7 transects de 40m. Les capteurs d’un même transect sont disposés tous les 8m à partir de la bordure vers l’intérieur du bois et enregistrent sur un pas horaire la température de l’air, la température du sol et l’humidité de l’air, du 1° décembre 2008 au 30 novembre 2009. Les profils de températures et d’humidité obtenus au cours du temps sont similaires entre capteurs. Les variations en fonction de la distance à la bordure sont faibles (moins de 1°C pour la température de l’air) tout au long de l’année et proches des seuils d’incertitude de mesure ponctuelle des capteurs. L’amplitude de variation journalière est généralement plus importante en lisière et ce tout au long de l’année, qu’à l’intérieur du bois, mais dans une faible gamme. Il n’y a pas de variations microclimatiques significativement liées aux attributs des lisières (orientation et topographie). Les lisières des bois étudiés présentent un faible contraste microclimatique selon leur orientation mais aussi de la bordure vers l’intérieur du bois, comparativement à ce qui est rapporté dans la littérature. La faible surface des bois, leur gestion traditionnelle et leur histoire pourraient expliquer cette différence.

Item Type:Conference or Workshop Item (Paper)
Additional Information:No full-text document attached to this repository
ProdINRA Id:35879
Audience (conference):National conference without published proceedings
Uncontrolled Keywords:
Institution:French research institutions > Institut National de la Recherche Agronomique - INRA (FRANCE)
Université de Toulouse > Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT (FRANCE)
Laboratory name:
Statistics:download
Deposited By: INRA INRA
Deposited On:08 Mar 2019 12:11

Repository Staff Only: item control page