OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Tunnélisation Attentionnelle : Définitions de métriques physiologiques et comportementales pour diagnostiquer la tunnélisation attentionnelle chez un opérateur humain

Regis, Nicolas Tunnélisation Attentionnelle : Définitions de métriques physiologiques et comportementales pour diagnostiquer la tunnélisation attentionnelle chez un opérateur humain. (2011) [Mémoire]

[img]
Preview
(Document in French)

PDF (Author's version) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2MB

Abstract

L’incapacité à détecter les alarmes visuelles est un problème crucial dans beaucoup de domaines comme l’automobile (Crundall, Underwood, et Chapman 1999) et l’aéronautique (Thomas et Wickens 2004). Différents modèles ont été proposés pour décrire ce phénomène comme étant une réduction du champ visuel, aussi connu sous le nom de « tunnélisation visuelle » (Williams 1985), ou à une dilution de l’attention visuelle (Crundall, Underwood, et Chapman 1999). D’autres études ont montré que, en fonction de la tâche expérimentale, la détection des stimuli visuels périphériques était détériorée si ces stimuli étaient placés entre 2,2 et 10 degrés du champ visuel fovéal (Plainis, Murray, et Chauhan 2001). Des auteurs s’appuyant sur le concept d’aveuglement attentionnel font l’hypothèse d’une explication purement attentionnelle du phénomène (Newby et Rock 1998) pour expliquer le rejet des stimuli inattendus dans le champ fovéal et ce malgré leur sallience (Simons et Chabris 1999). Ces auteurs postulent l’existence d’un processus d’inhibition sur le locus du stimulus inattendu, un mécanisme déjà décrit par Posner (1987). La « tunnélisation attentionnelle », un concept adjacent, a été opérationnalisé dans le contexte des facteurs humains par Wickens (Wickens 2005). Cet auteur qui propose de la définir comme « l’allocation de l’attention à un canal d’information particulier, à un diagnostic d’un jeu d’hypothèses ou à la réalisation d’une tâche dite objectif, pour une durée dépassant la durée optimale, étant donné les couts associés à la négligence des informations présentées par les autres canaux, ou à de nouvelles hypothèses non envisagées, ou encore à la non réalisation d’autres tâches. ». Des expériences réalisées en simulateur de vol démontrent que la tunnélisation attentionnelle peut conduire les pilotes à négliger des information critiques telles que des alarmes visuelles (Dehais, Tessier, et Chaudron 2003) et auditives (Dehais et al. 2010). Des travaux ont montré que des solutions existent pour lutter contre ce phénomène, telles que les contre-mesures cognitives (Dehais, Tessier, et Chaudron 2003), la régulation du niveau d’automatisation (Parasuraman et Wickens 2008) ou la modification du partage d’autorité (Dehais, Mercier, et Tessier 2009). Dès lors, un enjeu est de disposer de moyens de mesure pour détecter la tunnélisation attentionnelle dans le but d’adapter en temps réel l’interaction homme-machine selon les principes proposés précédemment.

Item Type:Mémoire
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace - ISAE-SUPAERO (FRANCE)
Laboratory name:
Research Director:
Dehais, Frédéric
Statistics:download
Deposited By: Frédéric Dehais
Deposited On:15 Jan 2016 13:34

Repository Staff Only: item control page