OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Effets oculaires de la tranquilisation avec le buthorphanol chez le chien

Dongay, Agnès. Effets oculaires de la tranquilisation avec le buthorphanol chez le chien. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2014, 52 p.

[img]
Preview
(Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1MB

Abstract

Le butorphanol est utilisé en médecine vétérinaire pour ses propriétés analgésiques et sédatives dans divers protocoles anesthésiques L’objectif de cette étude était d’évaluer les effets oculaires de la sédation au butorphanol lors d’un examen ophtalmologique de routine. Vingt-deux beagles sans anomalie oculaire ont reçu une injection intramusculaire de butorphanol à la dose de 0,2 mg/kg. Des examens cliniques répétés ont été effectués 20 minutes avant et juste avant l’administration puis 10, 20, 30 et 45 minutes après. Les paramètres cliniques évalués ont été le score de sédation, la réponse à la menace, le réflexe de clignement à l’éblouissement, le réflexe cornéen, la sécrétion lacrymale basale et globale évaluées respectivement par le test au rouge phénol (RPTT) et le test de Schirmer, la pression intraoculaire (PIO) mesurée par tonométrie à rebond et le diamètre pupillaire mesuré avec un pied à coulisse de Jameson. Les analyses statistiques ont été effectuées sur les paramètres quantitatifs en utilisant ANOVA. Le degré de sédation observé a été modéré (grade 1). Nous avons constaté que cette sédation ne s’accompagnait pas d’une modification de position du globe oculaire et de la membrane nictitante, et qu’elle ne modifiait pas les résultats des examens de neuro-ophtalmologie réalisés. Aucune variation du RPTT n’est survenue alors qu’une diminution significative du test de Schirmer était observée. La sédation a également induit un myosis et une augmentation significative de la PIO. Le butorphanol utilisé seul à la dose de 0,2 mg/kg peut donc représenter un moyen de contention chimique pour faciliter l’examen ophtalmologique de chiens difficiles à manipuler. Il faut cependant en connaître les effets sur la sécrétion lacrymale, le diamètre pupillaire et la PIO afin de ne pas en tirer des conclusions diagnostiques erronées.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution:Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT (FRANCE)
Research Director:
Régnier, Alain
Statistics:download
Deposited By: Cécile MORZADEC
Deposited On:04 Sep 2014 14:30

Repository Staff Only: item control page