OATAO - Open Archive Toulouse Archive Ouverte Open Access Week

Le déplacement de la frontière homme-animal à l'époque moderne (19e-20e siècle) ou "Qui veut faire l'homme fait la bête"

Fischer , Valérie. Le déplacement de la frontière homme-animal à l'époque moderne (19e-20e siècle) ou "Qui veut faire l'homme fait la bête". Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2004, 94 p.

[img](Document in French)

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1733Kb

Abstract

Quels liens nous unissent aux bêtes et quelles différences nous en séparent ? L'objectif de ce travail est de réfléchir sur l'émergence de la pensée moderne qui a amené un déplacement de la frontière homme-animal. Au cours du XIXe et du XXe siècle, de nombreuses découvertes scientifiques ont remis en cause les conditions humaines et animales. Confronté à sa propre évolution, l'homme découvre sa propre animalité. Dans le même temps, les grands singes ont montré des capacités cognitives que l'on croyait uniquement réservées aux humains. En effet, la conception philosophique de l'animal au XIXe l'avait confiné dans un statut uniquement utilitaire. Pourtant le processus de domestication va également contribuer au brouillage de la frontière car il va être appliqué à l'homme. Homme et animal, se référant tous deux au biologique vont alors se croiser : l'homme va perdre ses droits au moment où l'animal va accéder aux siens.

Item Type:Thèse d'exercice
Uncontrolled Keywords:
Institution: Université de Toulouse > Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT
Research Director:
Bodin, Guy
Statistics:download
Deposited By:Audrey Celdran

Repository Staff Only: item control page